Other ways to say  si l’on reçoit un rival (un égal), tantôt on est excité (on bat le tambour), tantôt on est comme abattu ; tantôt on pleure, tantôt on rit (selon que l’on a à craindre ou non, qu’on triomphe ou non, et, en ce cas, le juste milieu ne peut plus être observé). on ne garde plus une attitude convenable à sa position. com. ii. ayant perdu le tchōng, on n’est plus maître de soi ni de ses mouvements
How to use 
Examples are automatically generated. The results may not be exact or error-free.
 ·